CHAUMONT FOOTBALL CLUB : site officiel du club de foot de CHAUMONT - footeo

Coupe de France 5ème tour : Chaumont FC / FC St-Mesmin (2-1 ap)

14 octobre 2019 - 21:09

Le Chaumont FC sera le dernier représentant de la Haute-Marne au 6ème tour de la Coupe de France. Il s’est qualifié hier, face à la R1 de Saint-Mesmin (2-1 ap), grâce à Flavien Job, à six minutes de la fin de la prolongation.


Chaumont. Il n’en revenait pas lui-même. A six minutes de la fin de la deuxième prolongation, Flavien Job a propulsé hier, ses coéquipiers au 6ème tour de la Coupe de France, après une splendide frappe enroulée, poteau rentrant, décochée à l’entrée de la surface de réparation (2-1). Pendant plus de 110 minutes, Chaumont et Saint-Mesmin s’étaient rendu coup pour coup, en quête de leur billet qualificatif. Il aura fallu cette initiative du capitaine Chaumontais, repositionné un cran plus haut quelques instants plus tôt par son entraineur en raison de crampes, pour débloquer définitivement la situation en faveur du CFC. Pas immérité.
Pourtant les Haut-Marnais ont longtemps couru après le score. Saint-Mesmin avait ouvert la marque d’une tête décroisée d’Anthony Battais sur laquelle Mathieu Vasseur ne pouvait rien (0-1, 26ème).
La première mi-temps était clairement à l’avantage des Aubois, plus entreprenants. Même si Chaumont répondait présent dans l’engagement, il subissait trop le jeu de ses adversaires de R1 pour prétendre les faire douter. Naturellement, Saint-Mesmin se procurait les plus nettes occasions, sans pour autant parvenir à s’offrir le break.
Après la pause, la tendance s’inversait totalement. Chaumont avait la maîtrise du ballon et multipliait les incursions dans la surface visiteuse. Mais ni Yacine M’Zouri, maladroit dans la finition (51ème et 60ème), ni Flavien Job (52ème) ou Mohamed Zahnoun (48ème et 53ème), contrés par la défense, ne réussissaient à concrétiser cette domination. Anthony Jannel croyait bien l’heure de l’égalisation arrivée quand il obtenait un pénalty, à la 70ème. Mais le Chaumontais, voulant se faire justice lui-même, voyait son tir repoussé par Antoine Ramonnet, dans le but.


Saint-Mesmin loupe le KO


Chaumont s’agaçait, mais avait le bon goût de ne pas relâcher son étreinte. Coup de pouce du destin, sur un coup franc de Yacine M’Zouri, à ras de terre et plein axe, était détourné par le mur Aubois. Le ballon, même dévié par le portier visiteur, finissait au fond des filets pour l’égalisation (1-1, 84ème), alors que, quatre minutes plus tôt, Aurélien Daval avait manqué la balle du KO sur un lob qui touchait le poteau Chaumontais. Mathieu Vasseur était battu (80ème).
Tous les espoirs renaissaient pour le CFC, à l’heure de la prolongation. Même sans Yacine M’Zouri, contraint de sortir pour une suspicion de claquage, Chaumont tentait de continuer sur sa lancée. Le jeu était moins fluide et les esprits moins lucides, des deux côtés, mais les débats restaient corrects. Chacun avait sa chance de faire la décision : Charly Mariet, d’une frappe lourde qui frôlait le but (105ème), Aurélien Daval, qui tergiversait trop dans la surface et voyait son tir finalement contré (105ème).
En seconde période de la prolongation, les joueurs tombaient comme des mouches, victimes de crampes. Mais leur courage l’emportait. Jusqu’à cette frappe enroulée victorieuse de Flavien Job, qui libérait tout le monde.

 

Joël Matagne (entraineur du Chaumont FC) : « Ce sera une fierté pour nous de représenter le club, la ville, le département au 6ème tour de la Coupe de France. Cette qualification valide notre bon début de saison. L’état d’esprit du groupe est irréprochable. En début de match, on a subi l’intensité de Saint-Mesmin et on a perdu les duels. Bizarrement, c’est sur un de nos temps forts qu’on encaisse un contre assassin. En deuxième période, on a dominé mais on s’est montré maladroits devant le but. Même après le pénalty manqué, j’ai continué à croire qu’on pouvait égaliser. En prolongation, on a senti, de part et d’autre, que les joueurs avaient fourni beaucoup d’efforts. C’est chouette de vivre cette victoire ensemble. Mais comme je l’ai redit aux garçons, le plus important s’annonce dimanche, avec le match de haut de tableau contre Marnaval, en R2.



Article du journal de la Haute-Marne du 14/10/2019.

 

Stade Georges Dodin 1.


Chaumont FC : Vasseur Mathieu, Dufant Léo, De Freitas Maxime, Lemaire Victor, Bouko Dimitri, Job Flavien (cap), Gandara Paul, Jannel Anthony, M’Zouzi Yacine, Mariet Charly, Zahnoun Mohamed, Collin Gaëtan, Maghraoui Djamel, Pérosa Julien, Diaby Mamadou Lamine, Bonicelli Lucas


Entraineur : Matagne Joël


FC Saint-Mesmin : Ramonnet Antoine, Thierriot Dylan, Sourie Pierrick, Willefert Cyriaque, Lambert Jordan, Artus Quentin, Daval Aurélien, Battais Anthony, Khaine Khalid, Daval Anthony (cap), Mayer Bastien, Riquer Antoine, Martin Bastien, François Armel, Catherine Giovani, Panizzi Mathias


Entraineur : Bare Richard


Arbitres : Salingue François, Dalla Pozza Pascal et Bernard Quentin


Buts Chaumont FC : M’Zouri Yacine (84ème), Job Flavien (114ème)


But FC Saint-Mesmin : Battais Anthony (26ème)

 

Commentaires

Aucun événement

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 14 Dirigeants
  • 9 Entraîneurs
  • 1 Arbitre
  • 69 Joueurs
  • 48 Supporters